Né en 1976 à Kinshasa dans la République démocratique du Congo, Badile Lubamba a quitté son pays d’origine pour la Suisse à l’âge de 7 ans.

Il effectuera sa scolarité à Lausanne, Avenches et Bulle avant de se passionner pour le football comme la plupart des enfants de son âge. La fonction sociale du sport lui a donné l’occasion de nouer des contacts plus étroits avec ses camarades.

Cette passion lui a offert la chance d’être repéré par le club Espoir du Lausanne Sport à l’âge de 16 ans.

Tout en effectuant un apprentissage de peintre et obtenu son certificat fédéral de capacité (CFC), Badile a intégré ce club prestigieux. Un tremplin déterminant dans sa carrière qui lui a permis de devenir joueur professionnel dans différentes équipes suisses, ainsi qu’en France à Troyes jusqu’en 2007. Badile fut le premier joueur de couleur à intégrer l’équipe nationale suisse (2001).

En dépit de sa réussite professionnelle, cet enfant de la R.D. Congo n’a jamais oublié ses origines, ni la pauvreté et le dénuement qui règnent encore dans son pays. Une fois sa carrière sportive terminée, il s’est voué à sa mission, soit d’offrir aux enfants défavorisés une vie meilleure grâce au sport.

De nationalité suisse, Badile Lubamba a créé  en 2010 la fondation éponyme «Badile Lubamba» en R.D. Congo. Puis, une association en Suisse et une fondation au Canada pour soutenir ses projets au Congo.